Les fournisseurs internationaux proposent près de 100 milliards de mètres cubes de gaz lors de la première vente aux enchères à moyen terme de l’UE

BRUXELLES, le 28 février (EUROPA PRESS) –

Les fournisseurs internationaux ont proposé près de 100 milliards de mètres cubes (bcm) de gaz aux consommateurs européens lors du premier appel d’offres à moyen terme de la plateforme énergétique de l’UE.

Concrètement, ce premier appel d’offres avec un nouveau produit à moyen terme pour l’achat de gaz a suscité des offres pour un volume total de 97,4 milliards de mètres cubes (bcm) de gaz pour répondre à la demande des consommateurs européens.

Grâce à la plateforme « AggregateEU ​​» créée « ad hoc » pour faire correspondre l’offre et la demande, la Commission a collecté la semaine dernière 34 milliards de mètres cubes de demande de gaz auprès de 19 entreprises. Ces volumes ont fait l’objet d’appels d’offres et les approvisionnements offerts ont presque triplé par rapport à la demande.

Les fournisseurs et les consommateurs ont déjà été mis en relation via la plateforme « AggregateEU ​​», et les entreprises pourront entamer des négociations contractuelles bilatérales.

Le vice-président de la Commission et responsable du Green Deal de l’UE a célébré ce nouvel élan à la sécurité énergétique de l’Europe dans un contexte géopolitique « difficile » avec un résultat « extraordinaire » dans lequel les offres ont triplé le besoin collectif.

Dans ce premier appel d’offres à moyen terme, les acheteurs ont pu présenter leur demande de gaz pour des périodes multiples de 6 mois, jusqu’à un maximum de 5 ans, d’avril 2024 à octobre 2029.

Les appels d’offres à moyen terme sont un nouveau service proposé par la Commission dans le cadre de l’instrument « AggregateEU » pour mettre en relation acheteurs et vendeurs au-delà de la crise à court terme à laquelle nous avons été confrontés au cours des deux derniers hivers.

Ce nouveau produit vise à garantir la stabilité et la prévisibilité des approvisionnements des entreprises participantes dans les années à venir, en s’appuyant sur les bases du mécanisme de crise lancé en 2023. D’autres appels d’offres auront lieu tout au long de cette année, à court et à moyen terme.

Fin 2023, les colégislateurs de l’UE sont parvenus à un accord politique provisoire sur le paquet hydrogène et gaz décarbonés qui fera de l’achat commun de gaz un instrument permanent.