La Une des journaux du mardi 12 décembre

Les premières éditions des principaux journaux parvenues à notre rédaction incluent, entre autres, les nouvelles suivantes sur leurs couvertures :

EL PAÍS : « La présidence de la COP de Dubaï abaisse l’ambition de la
pacte climatique »; « Sánchez répond à Abascal: « Il a l’intention d’inoculer la haine » »; « La guerre à Gaza met à rude épreuve les campus américains »; « Le prisonnier russe Navalni est porté disparu depuis six jours, selon son entourage »;  » Le Gouvernement s’ouvre pour révéler les documents des écoutes téléphoniques d’Aragonès ».

EL MUNDO: « Les manœuvres des Junts pour inclure les victimes des ‘montages policiers' »; « Vox et le PSOE exploitent « l’argentisation » de la politique espagnole » ; « Le Trésor menace d’un ajustement plus sévère si le PP est bloqué au Sénat » ; « La Catalogne, la région où les étudiants sont les plus ségrégués. »

ABC : « L’avocat qui critiquait la loi d’amnistie s’insurge contre son licenciement » ; « La Generalitat a soutenu une Amazonie catalane pour échapper aux pouvoirs de facto de l’État et des Bouquetins 35. »

LA VANGUARDIA : « La loi d’amnistie subit son premier passage au Congrès » ; « ‘Complicité’ était le maître mot » ; « Simó évite l’autocritique sur PISA et exclut tout changement immédiat »; « La Russie redouble de punition contre Kherson qui a échoué dans l’offensive ukrainienne sur le Dniepr. »

LA RAISON : « Des juristes et des députés européens après l’offensive Feijóo » ;  » Sánchez aspire à un autre mandat : ​​ » Il y a un long projet. Ce n’est pas tant les années que l’envie » »; « Rébellion autonome à cause du déficit et du pacte avec la Catalogne » ; « Israël considère que « l’existence des Nations Unies est mise en doute » » ; « Madrid, épicentre de la rébellion contre les « Cinq de Podemos » » ; « Tusk pro-européen, le nouveau Premier ministre polonais » ; « La COP28 se conclut par un échec et un texte qui n’inclut pas la disparition des énergies fossiles. »