Bruxelles impose les règles les plus strictes de la nouvelle loi numérique européenne à la plateforme pornographique XNXX

BRUXELLES, 10 juillet (EUROPA PRESS) –

La Commission européenne a annoncé ce mercredi que la plateforme de pornographie en ligne

Bruxelles la considère comme une « très grande plateforme » car elle dépasse le seuil d'au moins 45 millions d'utilisateurs mensuels moyens dans l'Union européenne, ce qui signifie en pratique qu'elle doit répondre aux normes les plus strictes, par exemple lorsqu'il s'agit de vérifier l'âge des utilisateurs. utilisateur et prendre des mesures pour supprimer le contenu illégal.

À compter de son identification, la plateforme pornographique en ligne disposera désormais d'un délai de quatre mois pour s'adapter à la nouvelle législation européenne qui lui impose d'évaluer et d'atténuer ses risques systémiques et de fournir de solides outils de modération des contenus.

Ainsi, par exemple, elle doit repenser ses systèmes pour garantir un haut niveau de confidentialité, de protection et de sécurité aux mineurs ; La publicité personnalisée et basée sur le profil des mineurs sera interdite ; et doit soumettre des rapports de risques spécifiques (tels que les effets négatifs sur la santé mentale) à Bruxelles.

Elle doit également prendre des mesures contre la propagation de canulars et de contenus illégaux sur ses plateformes et offrir aux utilisateurs eux-mêmes des outils simples pour signaler ce type de contenu.

Otra de las claves es que tendrá que detectar, analizar y mitigar una amplia gama de riesgos sistémicos, desde la manera en que los contenidos ilegales y la desinformación pueden amplificarse a través de sus servicios hasta las repercusiones en la libertad de expresión y la libertad de les moyens de communication.