Albares s’entretient avec le Premier ministre déchu du Niger et lui offre le soutien de l’Espagne et de l’Union européenne

MADRID, 14 août (EUROPA PRESS) –

Le ministre par intérim des Affaires étrangères, de l’Union européenne et de la Coopération, José Manuel Albares, s’est entretenu avec le Premier ministre du gouvernement déchu du Niger, Ouhmoudou Mahamadou, et lui a offert le soutien de l’Espagne et de l’Union européenne contre le coup d’État en le pays africain.

« J’ai parlé avec le Premier ministre du Niger. Nous avons analysé la situation dans le pays et les décisions de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) à cet égard. Je lui ai offert notre soutien, également en tant que présidence espagnole du Conseil de l’UE », a souligné le ministre dans un message sur Twitter, repris par Europa Press.

Albares a également transmis lundi le soutien de l’Espagne aux sanctions imposées par la CEDEAO contre des individus et des organisations liées à la junte putschiste nigérienne.

Dans des déclarations aux médias lors de la collecte de ses procès-verbaux au Congrès, le ministre a de nouveau appelé à la libération du président nigérien démocratiquement élu, Mohamed Bazoum, et de sa famille et au rétablissement des canaux constitutionnels dans le pays africain. En outre, il a souligné que l’Espagne ne reprendra pas la coopération bilatérale avec le Niger tant que ce qui précède ne sera pas rempli.