Urkullu fera la promotion de la macrorégion atlantique à Bruxelles et présentera l’agenda basque en matière d’immigration

Il tentera de rassembler des soutiens pour le statut officiel de l’euskara et participera au Parlement à un forum sur l’autodétermination.

Le Lehendakari, Iñigo Urkullu, se rendra à Bruxelles la semaine prochaine pour promouvoir la macrorégion atlantique et présenter l’agenda basque en matière d’immigration. En outre, il tentera d’obtenir le soutien de la Commission européenne pour la demande du statut officiel du basque dans l’UE et participera au Parlement européen à un forum sur l’autodétermination.

Lundi 29 prochain, Urkullu entamera un voyage officiel à Bruxelles, où il compte tenir plusieurs réunions avec des responsables des institutions européennes, avec lesquels il partagera les initiatives que le Gouvernement Basque développe dans des domaines clés de l’agenda de l’Union européenne. .

De même, il participera au Parlement européen à un forum sur l’autodétermination et offrira une réception à la communauté basque, à laquelle participeront également des membres de RLEG, l’Initiative des régions européennes à pouvoir législatif.

Le voyage durera jusqu’au mercredi 31 janvier et s’inscrit dans le cadre de la relation « étroite et permanente » entretenue par le Lehendakari et l’équipe du Secrétariat général de l’Union européenne et de l’action étrangère, dirigée par Marian Elorza, avec les institutions européennes tout au long ces trois termes.

L’ordre du jour du plus haut représentant du Gouvernement Basque débutera lundi par la rencontre avec le vice-président européen pour la promotion du style de vie européen, Margaritis Schinas, responsable de la migration et de l’asile, avec pouvoirs en matière d’éducation et de culture, à qui il présenter le modèle basque d’accueil, ainsi que les initiatives qui
envisage de garantir l’accueil et l’intégration sociale des migrants et des personnes ayant besoin de protection.

OFFICIALITÉ DU BASQUE

Durant son séjour à Bruxelles, Iñigo Urkullu tentera également d’obtenir le plein soutien de la Commission européenne pour la demande du statut officiel du basque dans l’UE.

Le lendemain, mardi, Urkullu présidera à partir de là la réunion ordinaire du Conseil des gouverneurs et rencontrera ensuite la vice-présidente de la démocratie et de la démographie, Dubravka Suiça, dans le but de partager les propositions que l’Initiative des régions européennes à pouvoirs législatifs a travaillé (RLEG), dirigé par Euskadi, pour garantir leur participation au processus de décision
des politiques de l’UE.

Le même après-midi, le Lehendakari tiendra une réunion avec le vice-président du Pacte Vert, Relations Interinstitutionnelles et Prospective, Maros Sefcovic, qui l’informera des derniers projets en cours de promotion au Pays Basque dans le domaine de la transition verte.

Par la suite, il rencontrera la commissaire à la cohésion et aux réformes, Elisa Ferreira, pour présenter les récentes initiatives de la Commission Arc Atlantique sur la promotion de la macrorégion atlantique, pour lesquelles Iñigo Urkullu sollicitera votre soutien. La journée se terminera par une réception pour la communauté basque de Bruxelles, à laquelle se joindront les partenaires de l’initiative RLEG.

CAUCUS POUR L’AUTO-DÉTERMINATION

Mercredi 31, dernier jour de son agenda dans la capitale européenne, le Lehendakari participera à un forum organisé au Parlement européen par le groupe de députés Caucus pour l’autodétermination, au cours duquel une proposition de règlement pour réglementer le les conditions seront présentées pour l’exercice démocratique du droit à l’autodétermination dans l’UE.

Le Lehendakari devrait s’exprimer dans l’après-midi en compagnie du président de la Generalitat de Catalogne et du président du Collectif corse.