Turespaña lance un appel d’offres pour des réformes dans cinq Paradores avec des fonds européens pour 13,4 millions d’euros

Le Journal Officiel de l’Union Européenne (JOUE) a publié l’appel d’offres pour les travaux de réhabilitation du Parador de Saint-Jacques-de-Compostelle, une propriété attribuée à Turespaña, avec un investissement de près de 10,5 millions d’euros imputés aux fonds européens, et qui fait partie de un premier lot d’appels d’offres pour des travaux sur cinq Paradores, avec un budget total de 13,4 millions d’euros.

Les quatre autres Paradores qui font partie de cet appel d’offres se trouvent à Úbeda (Jaén), La Granja (Ségovie), Ronda (Málaga) et Lorca (Murcie).

Les actions à réaliser vont de la conservation des façades du Parador de La Granja et Ronda, à la conservation des façades, patio et fontaine du Parador de Úbeda, et à la restauration des vestiges archéologiques et de la synagogue du Parador de Lorca. , ainsi que l’illumination monumentale de chacun d’eux.

Au Parador de Santiago, les travaux consisteront à restaurer les façades de la Place de l’Obradoiro et du côté ouest, les patios Renaissance, les avant-toits historiques et les travaux de conservation de la Chapelle Royale et de sa coupole.

En outre, différents travaux seront réalisés visant à améliorer les problèmes d’humidité sur la façade des rues San Francisco et Obraidoro, ainsi qu’à améliorer l’éclairage des cours et des éléments de la façade.

Le délai d’exécution dépend de chaque action, qui sera compris entre 8 et 20 mois à compter de l’attribution définitive des travaux et de la signature du marché correspondant.

L’appel d’offres est désormais consultable sur la Plateforme Marchés Publics et la date limite de dépôt des offres expire le 9 février 2024.

Ces cinq projets, auxquels seront ajoutés les 35 autres, débuteront les appels d’offres fin 2023 avec l’intention de démarrer les actions au début de l’été 2024.

RÉHABILITATION DES PARADORES

Turespaña gère un projet au sein de la Composante 14 du Plan de Relèvement, Transformation et Résilience, dédié à la conservation, la réhabilitation et la valorisation de plusieurs biens attribués à l’Agence avec la prise en compte des Biens d’Intérêt Culturel-BIC (le plus haut niveau de Patrimoine Historique/Culturel ), et qui sont actuellement transférés à la Société Nationale des Paradors de Tourisme.

L’investissement total estimé de ce projet est de 89,5 millions d’euros pour un total de 40 propriétés BIC, situées dans 12 communautés autonomes (à l’exception des îles Baléares, des îles Canaries, de Cantabrie, de La Rioja et de la Comunitat Valenciana) et d’une ville autonome, Ceuta.

Ces travaux sont gérés par Turespaña à travers la Segipsa, en tant qu’organisme propre de l’Administration de l’État, qui est responsable de la coordination, du suivi et de la gestion de l’élaboration des projets d’action et de leur exécution.

En 2023, des actions ont déjà été menées dans les Paradores de Ciudad Rodrigo (Salamanque), Hondarribia (Guipúzcoa) et Saint-Jacques-de-Compostelle (La Corogne) avec un budget de près de deux millions d’euros. Le projet mondial de réhabilitation immobilière avec ces fonds PRTR a une date d’exécution finale en juin 2026.