Montserrat affirme que les parents et les enseignants ont défendu le bilinguisme devant la délégation de l’UE


La leader du PP au Parlement européen, Dolors Montserrat, à son arrivée à une réunion de la délégation de députés européens de la commission des pétitions avec des pétitionnaires, des représentants de familles et des enseignants, le 18 décembre 2023, à Barcelone – Kike Rincón – Europa Press

BARCELONE, 18 décembre (EUROPA PRESS) –

La présidente de la commission des pétitions du Parlement européen, Dolors Montserrat (PP), qui accompagne une délégation de députés européens en voyage en Catalogne pour analyser l’immersion linguistique, a déclaré que, lors de la réunion de ce lundi, parents et enseignants ont demandé une école « en où ils sont éduqués en catalan, mais sans discrimination à l’égard de l’espagnol.

Ce lundi, une délégation de députés européens de la Commission a entamé une visite d’information en Catalogne, qui durera jusqu’à mercredi, pour analyser le modèle d’immersion linguistique de l’école catalane.

La visite d’information a débuté ce lundi après-midi par des rencontres avec les trois pétitionnaires, des représentants des familles et des enseignants au Bureau du Parlement européen à Barcelone.

À la fin de la réunion, Montserrat a expliqué ce qu’ont dit les pétitionnaires: « Ils ont demandé qu’ils soient éduqués en catalan, mais que l’espagnol ne soit pas discriminé, ils nous ont expliqué leurs expériences et nous avons écouté le syndicat (en référence à Ustec·Stes) et demain nous continuerons. Par conséquent, il n’y a pas encore de conclusions.

En ce sens, la députée européenne a demandé que les députés européens non espagnols soient autorisés à travailler et, concernant l’intervention de l’Assemblée pour une école bilingue (AEB), elle a déclaré qu’elle « avait demandé le bilinguisme » dans les écoles.