L'UE prolonge l'exonération des droits de douane sur les produits agricoles ukrainiens jusqu'en 2025 avec un « frein d'urgence »


Archive – Épis de blé en Transcarpatie, Ukraine – SERHII HUDAK / ZUMA PRESS / CONTACTOPHOTO

Suivez en direct les dernières nouvelles sur la guerre en Ukraine

BRUXELLES, le 13 mai. (EUROPA PRESSE) –

L'Union européenne prolongera jusqu'en juin 2025 la suspension des droits d'importation et des quotas sur les exportations de produits agricoles d'Ukraine après que les Vingt-Sept auront donné leur approbation définitive à cette mesure commerciale qui comprend un « frein d'urgence » pour éviter des perturbations sur le marché communautaire. .

Cette sauvegarde concerne les produits considérés comme « sensibles » pour certains États membres, comme la viande de volaille, les œufs, le sucre, l'avoine, le maïs, la semoule et le miel et sera automatiquement activée si les volumes d'importation atteignent la moyenne annuelle des importations enregistrée entre le 1er juillet 2021. et le 31 décembre 2023.

Ainsi, la période de référence pour activer à nouveau les droits de douane a été prolongée de la période initiale 2022-2023 au second semestre 2021, comme le prétendait la France, ce qui réduit le seuil de réimposition des barrières commerciales sur les produits ukrainiens.

La prolongation entrera en vigueur le 6 juin et sera en vigueur jusqu'au 5 juin 2025, tandis que le « frein d'urgence » permettra de prendre des mesures correctives rapides en cas de perturbations importantes sur le marché de l'UE ou sur les marchés de l'Union européenne. un ou plusieurs États membres.

Parallèlement, la Commission mène également des consultations avec l'Ukraine afin de convenir, dans le cadre de l'accord d'association UE-Ukraine, d'une libéralisation tarifaire réciproque à long terme afin d'assurer une sécurité économique et un cadre commercial stable, notamment face aux difficultés du pays. future adhésion.