L'UE exprime son inquiétude face à la condamnation du procureur qui a enquêté sur la corruption au Guatemala

BRUXELLES, le 10 juillet (ERUOPA PRESS) –

L'Union européenne (UE) a exprimé mercredi son inquiétude face à la dernière décision de justice, rendue le 8 juillet, contre l'ancienne procureure suprême qui a activement participé à l'enquête sur la corruption de haut niveau au Guatemala, Virginia Laparra.

C'est ce qu'a déclaré le porte-parole des Affaires étrangères, Peter Stano, dans une déclaration dans laquelle il rappelle que l'UE avait déjà dénoncé les efforts visant à intimider les juges, avocats et procureurs guatémaltèques indépendants qui enquêtent sur la corruption et luttent contre l'impunité, en les soumettant à des accusations pénales et enquêtes.

À cet égard, l'UE reste préoccupée par les tentatives visant à porter atteinte à l'État de droit par la persécution ou l'intimidation d'agents publics, d'autorités démocratiquement élues, de la société civile, des médias et des opérateurs judiciaires.

Il a également exprimé son soutien continu aux efforts du président démocratiquement élu, Bernardo Arévalo, pour lutter contre la corruption et renforcer l'État de droit grâce à son programme de réformes au Guatemala.