L’UE dénonce l’augmentation des fonds destinés aux colonies juives en Cisjordanie

Le haut représentant pour la politique étrangère et de sécurité de l’UE, Josep Borrell, a exprimé ce samedi son inquiétude quant à l’approbation d’une augmentation du budget israélien pour financer la construction de colonies juives en Cisjordanie.

« L’UE est sérieusement préoccupée par l’engagement d’allouer des fonds supplémentaires à la construction de colonies et aux activités connexes, approuvé par la Knesset (Parlement israélien) dans son amendement au budget 2023 », a publié Borrell dans un communiqué.

Bruxelles a ainsi réitéré son opposition à l’expansion des colonies « y compris à Jérusalem-Est et ses environs ». « L’approbation de ce point supplémentaire intervient dans un contexte de violence croissante en Cisjordanie de la part des colons extrémistes contre les Palestiniens », a-t-il rappelé.

« Depuis les attaques terroristes du Hamas contre Israël le 7 octobre, la violence des colons a considérablement augmenté, avec quelque 1 000 Palestiniens contraints de quitter leurs maisons », a dénoncé Borrell.

L’UE a rappelé que l’expansion des colonies « illégales » et le « déplacement forcé des Palestiniens » représentent une diminution de la sécurité en Cisjordanie. « Cela ne rend pas Israël plus sûr », a-t-il prévenu. « Les colonies représentent une grave violation du droit humanitaire international et un obstacle majeur à la solution à deux Etats, ainsi qu’une menace pour la stabilité régionale », a-t-il souligné.

La semaine dernière, la Knesset a approuvé un budget supplémentaire de 25,9 milliards de shekels (près de 6,5 milliards d’euros) pour couvrir les dépenses militaires et civiles de l’offensive militaire sur la bande de Gaza. Le budget prévoit 14 milliards de shekels (près de 3,5 milliards d’euros) pour soutenir les communautés juives de Cisjordanie, considérées comme illégales du point de vue du droit international.