Les ultraconservateurs dépassent les libéraux en tant que troisième force au Parlement européen après avoir ajouté de nouveaux députés au groupe

BRUXELLES, le 19 juin (EUROPA PRESS) –

Le groupe des Conservateurs et Réformistes européens (ECR, pour son acronyme en anglais) dirigé par la Première ministre italienne, Giorgia Meloni, a incorporé ce mercredi de nouveaux députés dans son groupe, en ajoutant 83 et dépassant les libéraux de Renew comme troisième force de l'Union européenne. Parlement, qui se retrouve avec 80 sièges.

Le groupe parlementaire de Meloni, dont fait partie Vox, a annoncé dans un communiqué ajouter plusieurs parlementaires qui étaient sans groupe, comme Marion Maréchal, Guillaume Peltier et Laurence Trochu, du parti français d'extrême droite Reconquista.

S'y ajoutent également d'autres parlementaires issus de formations conservatrices, comme le Danois Kristoffer Storm, le Bulgare Ivaylo Valchev, ou le Lituanien Aurelijus Veryga, ainsi que cinq parlementaires de l'Alliance pour l'Union des Roumains.

Avec ces ajouts, le groupe de droite compte désormais 83 représentants et dépasse les 80 députés européens des libéraux, précisément au moment où les dirigeants de l'UE négocient le renouvellement du leadership institutionnel communautaire en affirmant à la majorité parlementaire qu'ils sont « populaires ». , socialistes et libéraux au Parlement européen.

Des dirigeants importants de l'UE tels que Meloni, le Premier ministre tchèque Peter Fiala ou son homologue hongrois Viktor Orbán ont été exclus des principales discussions du sommet informel sur la répartition des hauts fonctionnaires de l'UE, ce qui a suscité des critiques. spectre politique.

Le président du Conseil, Charles Michel, également en dehors des négociations, a insisté sur la nécessité que le processus soit transparent et inclusif « pour que les Vingt-Sept se sentent impliqués dans le processus ».