Les tracteurs laissent des coupures de trafic dans plusieurs provinces avec des incidents sur l’AP-4, la N-IV, l’A-7 ou l’A-92


Image d’archive d’un ancien tracteur dans la province de Séville – Francisco J. Olmo – Europa Press

Suivez en direct les dernières actualités sur les manifestations des agriculteurs

Suivez en direct les dernières actualités sur les manifestations des agriculteurs

SÉVILLE, 10 février (EUROPA PRESS) –

Les routes et autoroutes andalouses ont enregistré ce samedi matin différents incidents, dus aux tracteurs routiers effectués par les agriculteurs, dans le cadre de leurs protestations sans communication préalable et sans autorisation, contre les politiques de durabilité de l’Union européenne en raison de leur impact sur leur activité. et en demande de soutien face à des aspects tels que la sécheresse ou la hausse des coûts de production.

Concrètement, et comme l’ont informé des sources du Centre andalou de gestion du trafic, à Europa Press, dans la province de Séville, les tracteurs ont coupé les tronçons de l’autoroute AP-4 correspondant aux points kilométriques 26,5 et 45 dans les deux sens. Los Palacios et Villafranca et Las Cabezas de San Juan, respectivement.

Bien qu’il s’agisse de coupures de trafic dans lesquelles les agriculteurs autorisent la circulation par intermittence, dans le cas de Las Cabezas, il y a cinq kilomètres de retard en direction de Cadix et deux en direction de Séville.

Il y a également un autre tracteur empêchant la circulation dans les deux sens au kilomètre 571 de la N-IV, à Los Palacios, ainsi que dans le tronçon de l’autoroute A-4 correspondant à Écija, au kilomètre 441 plus en détail.

De même, et pour un autre jour, un autre piquet d’agriculteurs pèse à l’intersection des routes régionales A-451 et A-406, à El Saucejo, toujours avec de brefs moments pendant lesquels les manifestants autorisent le transit des véhicules.

Dans la province de Málaga, des tracteurs routiers ont coupé la circulation au kilomètre 953 de l’autoroute A-7, dans la municipalité de Vélez-Málaga. En outre, des piquets d’agriculteurs ont fermé à la circulation le point kilométrique 86,5 de l’autoroute A-45, dans la municipalité d’Antequera.

De même, des semi-remorques coupent la circulation à deux endroits de l’autoroute régionale A-357. Il s’agit du point kilométrique 21,5, à Ardales, et du tronçon Campillos, qui implique toujours des coupures intermittentes dans lesquelles les manifestants autorisent la circulation sur de courtes périodes.

Dans la province de Cadix, il y a jusqu’à trois points de conflit, le plus important se trouvant sur l’autoroute A-381 entre Jerez et Médine, fermée dans les deux sens. Concrètement, la coupure a lieu au carrefour à la sortie de Jerez par La Cartuja qui rejoint l’autoroute de la Médina et l’accès à l’AP-4.

Les deux autres points où il y a des mobilisations paysannes ont lieu dans les montagnes de Cadix, sur l’autoroute d’Olvera et sur l’autoroute de Bornos, ce qui provoque des retards de circulation sur ces routes.

Ainsi, il y a une circulation irrégulière avec une signalisation jaune sur l’autoroute CA-9107, à Olvera, et sur l’A-384, au kilomètre 7, à Toronjil, près de Bornos, dans les deux sens.

En parallèle, une situation similaire se produit au kilomètre 200 de l’autoroute A-92, à Huétor-Tájar, dans la province de Grenade, depuis les premières heures de ce samedi ; ainsi que sur le tronçon de l’autoroute régionale A-401 entre Jódar et Huelma, dans la province de Jaén. Ce dernier incident affecte le point kilométrique 21 de ladite autoroute, entre Jódar et Huelma, avec un impact dans les deux sens de circulation.