La Russie répond aux sanctions de l'UE en interdisant l'entrée à plusieurs représentants et responsables européens

MADRID, le 24 juin (EUROPA PRESS) –

Le gouvernement russe a répondu lundi aux sanctions « illégitimes » de l'Union européenne pour l'invasion de l'Ukraine en élargissant la liste des responsables du bloc à qui il est interdit d'entrer dans le pays, ainsi que des parlementaires américains. et des représentants du Conseil de l'Europe.

« L'UE poursuit sa politique de confrontation à l'égard de notre pays », a dénoncé le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué dans lequel il qualifie ces nouvelles sanctions, qui incluent pour la première fois, d' »illégitimes d'un point de vue juridique international ». industrie du gaz naturel liquéfié.

« Ces mesures sont absolument inutiles et ne font que miner la confiance de la majorité mondiale des Etats dans l'Union européenne », estime Moscou.

En réponse, Moscou a signalé une augmentation « significative » du nombre de personnalités européennes interdites d'entrée dans le pays, comprenant également des citoyens des États de l'UE responsables de l'assistance militaire à Kiev, des organismes gouvernementaux chargés des poursuites contre les citoyens russes, ainsi que ceux qui préconisent la confiscation des avoirs russes gelés.

« La Russie confirme que toute action hostile des pays occidentaux ne sera pas sans réponse adéquate », souligne le ministère des Affaires étrangères.

Ce lundi, l'Union européenne a adopté son quatorzième ensemble de sanctions contre la Russie depuis le début de l'invasion de l'Ukraine il y a deux ans et demi, comprenant pour la première fois des restrictions sur son industrie du gaz liquéfié et des mesures élargies pour empêcher Moscou d'échapper aux sanctions. au-dessus des limites.