La Chine lèvera l’embargo sur le bœuf d’origine espagnole


Le ministre des Affaires étrangères, de l’Union européenne et de la Coopération, José Manuel Albares, et le ministre des Affaires étrangères de la République populaire de Chine, Wang Yi. – MADERO CUBERO / EUROPA PRESSE

CORDOBA, 18 février (EUROPA PRESS) –

Le ministre des Affaires étrangères, de l’Union européenne et de la Coopération, José Manuel Albares, a annoncé que la Chine lèverait l’embargo sur la viande bovine d’origine espagnole, afin que les produits espagnols « puissent accéder librement » à ce marché asiatique.

C’est ce qu’a déclaré Albares ce dimanche à Cordoue, dans le cadre d’un discours aux médias à l’issue de sa rencontre avec le ministre des Affaires étrangères de la République populaire de Chine, Wang Yi.

Albares a souligné que l’impact de la levée de cet embargo, « que nous demandons depuis un certain temps », sera « extrêmement positif » en raison de la taille du marché chinois.

« Je suis sûr qu’avec la qualité de nos produits carnés, le succès sera garanti et le ministère de l’Agriculture saura en rendre compte », a-t-il conclu.