Herranz demande au gouvernement espagnol « plus d’informations » sur les fonds européens de cohésion alloués à La Rioja

LOGROÑO, 29 novembre. (EUROPA PRESS) –

La directrice générale des Fonds et des Relations avec l’Union européenne, Esther Herranz, a demandé au gouvernement espagnol « plus d’informations » sur les ressources allouées à La Rioja dans le programme multirégional des fonds européens de cohésion et a également exhorté la Commission européenne de promouvoir « la coordination de tous les fonds, y compris ceux correspondant au mécanisme de relance et de résilience (RRM) ».

C’est ce qu’a déclaré Herranz lors de son discours lors de la session plénière du Comité des régions (CdR) qui s’est tenue aujourd’hui 29 à Bruxelles.

La directrice générale a expliqué que « notre objectif est toujours d’obtenir une bonne exécution » des fonds de cohésion (FEDER), c’est pourquoi elle a demandé à la secrétaire générale des Fonds européens du gouvernement espagnol, Mercedes Caballero, « plus d’informations sur les ressources attribué à La Rioja dans le programme plurirégional ».

Herranz a par ailleurs demandé à la commissaire européenne à la cohésion et aux réformes, Elisa Ferreira, une « plus grande participation des régions » et une « véritable coordination » sur « tous les fonds, y compris ceux du mécanisme de relance ». « Il faut s’appuyer davantage sur les régions, nous consulter au préalable », car « la co-gouvernance est indispensable » pour « concevoir des politiques publiques de qualité et d’impact dans nos territoires ».

En ce sens, le directeur général a évoqué des enjeux essentiels dans lesquels les régions doivent être prises en compte, comme « la soumission des projets de plans ou de politiques, l’anticipation des calendriers d’appels et la communication des modifications aux plans ».

Lors de la session plénière du CdR, des avis ont été adoptés sur la politique de concurrence, le cadre européen de lutte contre la corruption et la promotion des politiques culturelles dans les zones rurales.