Bruxelles autorise trois variétés de maïs transgénique comme alimentation humaine et animale mais pas comme culture

BRUXELLES, 13 octobre (EUROPA PRESS) –

Ce vendredi, la Commission européenne a autorisé l’utilisation de trois variétés de maïs génétiquement modifié et a renouvelé l’autorisation d’une quatrième, mais uniquement pour une utilisation alimentaire ou animale, car elle n’autorise pas sa culture dans l’UE.

Ces variétés de maïs transgéniques ont fait l’objet d’une procédure d’autorisation qui garantit un haut niveau de protection de la santé humaine et animale, ainsi que de l’environnement.

De plus, l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a publié une évaluation scientifique favorable concluant que ces maïs génétiquement modifiés sont aussi sûrs que leurs homologues conventionnels.

La responsabilité de l’adoption de cette décision a incombé à la Commission, les États membres n’ayant pas réussi à atteindre une majorité qualifiée pour ou contre l’autorisation au sein du comité permanent ou du comité d’appel ultérieur.

Les autorisations sont valables 10 ans et tout produit fabriqué à partir de maïs génétiquement modifié autorisé sera soumis aux règles strictes de l’UE en matière d’étiquetage et de traçabilité.