Red Eléctrica défend que le modèle à opérateur unique intégré à l'opérateur est « le plus efficace »

MADRID, le 28 juin (EUROPA PRESS) –

Red Eléctrica a défendu que le modèle d'opérateur unique intégré à l'opérateur de réseau, établi en Espagne en 1985 et qui est celui mis en œuvre par 22 des 27 pays de l'Union européenne, est « le plus efficace ».

Dans un communiqué, l'entreprise appartenant au groupe Redeia a rappelé que, comme le prévoit la loi sur le secteur de l'électricité, Red Eléctrica agit comme « transporteur unique sous un régime d'exclusivité, exécutant le développement du réseau de transport tel qu'établi dans le plan approuvé par le gouvernement ». de la Nation après son passage par le Congrès des Députés ».

En outre, il a souligné que la planification du réseau de transport est mise à jour périodiquement, selon une procédure à laquelle peuvent participer tous les acteurs, « y compris les gestionnaires des réseaux de distribution, qui présentent leurs besoins afin qu'ils puissent être intégrés dans le processus ».

De même, Red Eléctrica a souligné que la planification doit respecter les principes de durabilité économique et financière du système électrique, « qui garantit le coût le plus bas pour les consommateurs, et est contraignante pour Red Eléctrica, qui assure son développement même dans les périodes où le la réglementation est plus restrictive ».

Ce jeudi, le PDG d'Iberdrola Espagne, Mario Ruiz-Tagle, a proposé un « régime transitoire » qui permettrait d'ouvrir le développement du réseau de transport d'électricité par le biais d'enchères à d'autres opérateurs privés, et de ne pas seulement laisser cette fonction entre les mains de Red. Électrique, pour ne pas « frustrer » l’appétit de la demande existante.

Lors de sa participation au Forum économique et social méditerranéen, Ruiz-Tagle a estimé que cette procédure pourrait s'articuler à travers un système d'enchères et à travers un modèle de concession, pour accélérer le développement du transport d'énergie. « S'il vous plaît, n'interprétez pas cela comme une critique, mais si un problème est si écrasant, nous devons trouver une solution d'urgence », a-t-il déclaré.

D'autre part, Red Eléctrica a indiqué que l'exécution de l'actuel planning 2021-2026, approuvé en mars 2022, se développe « conformément aux délais prévus, atteignant 50% de son développement cette année, alors qu'il reste encore deux ans ». pour la fin de la période de référence ».

RED ELÉCTRICA « EST UNE GARANTIE POUR LE SYSTÈME ».

Dans ce sens, il a indiqué qu'à cet effet, le rythme des investissements a été augmenté de 55% en 2023, avec la prévision d'atteindre des chiffres records cette année et les années suivantes, ce qui signifie tripler le volume des investissements au cours des deux dernières années.

« Tout cela démontre l'engagement de Red Eléctrica dans le développement des réseaux nécessaires à la transition énergétique, depuis l'indépendance qui lui est attribuée par la législation. Red Eléctrica est une garantie pour le système », a-t-il ajouté à ce propos.

Le Gouvernement a déjà lancé un nouveau cycle de Planification Avancée pour la période 2025-2030 afin d'intégrer les besoins résultant de l'accélération du processus de transition énergétique.

Par ailleurs, l'Exécutif vient de lancer une consultation publique pour revoir la réglementation du volume d'investissement le plus approprié dans ces infrastructures, ouverte jusqu'au 3 juillet, à laquelle peuvent participer toutes les parties intéressées.