Près de 900 objets contenant d’éventuelles substances interdites par l’UE saisis à La Laguna (Tenerife)

SANTA CRUZ DE TENERIFE, 10 janvier (EUROPA PRESS) –

Les agents et unités de la Police Locale de La Laguna ont effectué une série d’inspections dans une douzaine de bazars et points de vente de la municipalité et ont saisi près de 900 produits sous forme de parfums et de matériel pyrotechnique pouvant contenir des substances nocives pour la santé. et sont interdits par l’Union européenne.

L’Union européenne classe le composé Butylphényl Méthylpropional (Lilial) comme substance CMR, car il peut provoquer des effets cancérigènes, mutagènes ou toxiques pour la reproduction.

Cet élément est celui qui a été enregistré dans certains produits cosmétiques saisis, selon une note du conseil.

Pour sa part, la conseillère à la sécurité citoyenne, Cristina Ledesma, a expliqué qu’un total de dix procès-verbaux et rapports liés à ces inspections ont été préparés et a annoncé que ce plan de travail se poursuivra dans les prochaines semaines dans différents quartiers et centres de la municipalité.

Une fois le matériel analysé, il sera détruit ou restitué aux établissements, s’il est conforme à la réglementation européenne.

« Cette première phase de contrôles a coïncidé avec la période des vacances de Noël, au cours de laquelle les achats de ces produits augmentent », a expliqué le maire, qui a également rappelé qu’il existe une réglementation qui interdit la vente de matériel pyrotechnique aux mineurs, un aspect qui a ont également été influencés lors du développement de ces actions.