Près de 43 300 citoyens de l'UE résidant en Andalousie pourront voter aux élections européennes

SÉVILLE, le 21 avril (EUROPA PRESS) – DIMANCHE 5718962

Au total, 43.287 citoyens d'autres pays de l'Union européenne (UE) résidant en Andalousie et ayant exprimé leur volonté de voter en Espagne pourront exercer leur droit de vote dimanche 9 juin lors des neuvièmes élections au Parlement européen.

Selon les données officielles du Bureau du recensement électoral consultées par Europa Press, les plus grandes colonies de citoyens de l'UE résidant en Andalousie ayant le droit de vote le 9 juin sont celles de Roumanie (13 459), d'Italie (5 767), d'Allemagne (4 847) et de France. (4 056).

Derrière eux se trouvent les Pays-Bas, avec 2 622 ; la Belgique, avec 2 054 ; la Suède, avec 1 578 ; le Portugal, avec 1 530 ; Pologne, avec 1 483 ; la Bulgarie, avec 1 337 ; et l'Irlande, avec 1 283.

En dessous du millier d'électeurs figurent le Danemark (927), la Finlande (689), la Lituanie (597), la Hongrie (231), l'Autriche (220), la République tchèque (142), la Grèce (110) et la République slovaque (101). Les sept pays restants enregistrent moins de cent électeurs.

Lors des élections européennes précédentes, la plus grande colonie de citoyens de l'UE résidant en Andalousie et ayant le droit de vote était celle du Royaume-Uni, avec 24 655 personnes, qui ne peuvent pas exercer leur droit de vote à cette occasion en raison du Brexit.

Par province, Malaga concentre 40 % des citoyens de l'UE résidant en Andalousie et ayant le droit de voter aux élections européennes, soit 17 526 ; suivi d'Almería, avec 6 627 ; Huelva, avec 5 567 ; Grenade, avec 3 979 ; Cordoue, avec 3 190 ; Séville, avec 3 015 ; Cadix, avec 2 819 ; et Jaén, avec 564.