Moreno demande au commissaire européen chargé de l’action climatique de reconnaître le caractère unique climatique de l’Andalousie

DUBAÏ (EAU), 9 décembre (EUROPA PRESS) –

La présidente du Conseil, Juanma Moreno, a transmis samedi au commissaire à l’action climatique de l’Union européenne, Wopke Hoekstra, la nécessité de reconnaître la particularité climatique particulière de l’Andalousie, qui connaît une sécheresse prolongée.

Le deuxième jour de son voyage officiel à Dubaï (EAU) à l’occasion de la Conférence des Nations Unies sur le climat, COP28, Moreno a tenu une réunion avec le commissaire, à laquelle étaient également présents des députés européens et des membres de la commission. Régions de l’UE, organisation dont il est actuellement vice-président.

Dans un communiqué de presse, le Conseil a souligné comme questions discutées lors de la réunion la nécessité pour les régions et les entités locales d’avoir un rôle toujours plus grand et une plus grande participation dans les politiques environnementales et d’action climatique, puisque ces administrations « Ils sont une partie essentielle et des interlocuteurs essentiels dans l’établissement des objectifs et la mise en œuvre des politiques.

De même, le président a informé le commissaire européen que l’Andalousie est l’un des territoires les plus exposés au changement climatique d’Europe et à des effets tels que la sécheresse ou la canicule.

En ce sens, il a fait appel, comme à de précédentes occasions, à l’importance de reconnaître la particularité climatique particulière de la communauté.