Macron est favorable à l'ouverture des négociations d'adhésion de l'Ukraine à l'UE « avant la fin du mois »

MADRID, le 7 juin (EUROPA PRESS) –

Le président français Emmanuel Macron s'est déclaré favorable à l'ouverture des négociations d'adhésion de Kiev à l'Union européenne « avant la fin du mois », après que Kiev ait reçu le statut de candidat à l'adhésion au bloc européen en juin 2022.

Ce vendredi, la Commission européenne a donné son avis favorable à l'ouverture des négociations d'adhésion avec l'Ukraine et la Moldavie, estimant que les deux candidats ont achevé les réformes prioritaires fixées par Bruxelles pour 2022.

Macron a également indiqué lors d'une conférence de presse avec le président ukrainien Volodimir Zelensky, qu'il entendait réaffirmer son engagement à « rapprocher l'Ukraine » de l'Alliance atlantique lors du sommet qui se tiendra du 9 au 11 juillet à Washington.

Ses propos interviennent après sa rencontre avec Zelensky ce vendredi à l'Elysée. Le dirigeant ukrainien a assisté aux événements organisés la veille pour le quatre-vingtième anniversaire du Débarquement de Normandie, anniversaire dont il a voulu profiter pour assimiler la lutte menée il y a huit décennies contre les nazis à la guerre actuelle en Ukraine.

Le président français a annoncé dans un entretien aux chaînes France 2 et TF1 que Paris livrerait des chasseurs Mirage 2000 à Kiev et qu'il formerait en France des pilotes ukrainiens pour qu'ils puissent les piloter, des déclarations qui ont inquiété la Russie.

Le porte-parole du Kremlin, Dimitri Peskov, a déclaré vendredi que les propos de Macron ne faisaient qu'accroître les tensions en Europe et a qualifié sa position de « provocatrice ». Ainsi, il a souligné que Macron « a montré son soutien le plus absolu à Kiev » et est prêt à « s'impliquer » pleinement dans le conflit armé avec la Russie.