L'UE s'accorde sur davantage de sanctions contre la Biélorussie pour les aligner sur celles de la Russie et éviter les manœuvres de Moscou

BRUXELLES, le 26 juin (EUROPA PRESS) –

Les États membres de l'Union européenne ont convenu mercredi d'imposer de nouvelles sanctions contre la Biélorussie pour aligner les mesures en vigueur sur celles contre la Russie et ainsi empêcher Moscou de contourner les restrictions via Minsk.

« Les ambassadeurs de l'UE sont parvenus à un accord de principe sur un nouveau paquet de sanctions contre la Biélorussie. Cela renforcera nos mesures en réponse à l'invasion russe de l'Ukraine, y compris la lutte contre le contournement des sanctions », a rapporté la présidence belge du Conseil dans un message. sur les réseaux sociaux.

Des sources de la présidence belge expliquent qu'avec ce paquet de sanctions, le bloc comble le plus grand trou dans ses sanctions, puisque la Russie et la Biélorussie ont une union douanière qui facilite les manœuvres pour éviter les mesures punitives.

Le but de ce mouvement est d'aligner les sanctions contre la Biélorussie sur toutes les séries de sanctions approuvées contre la Russie, ont indiqué des sources diplomatiques à Europa Press. Il y aurait ainsi un miroir entre la 14e série de sanctions contre la Russie et les mesures contre la Biélorussie, limitant l'aide de Minsk à Moscou pour contourner les sanctions et soutenir l'effort de guerre russe.

Cet ensemble de mesures est sur la table des ambassadeurs de l'UE depuis près de deux ans et le principal obstacle était l'absence d'accord pour sanctionner les engrais biélorusses, considérés comme essentiels à la sécurité alimentaire de continents comme l'Afrique.