L'UE condamne les attaques terroristes contre une église et une synagogue au Daghestan (Russie)

MADRID, le 25 juin (EUROPA PRESS) –

Le Haut Représentant de l'Union européenne pour la politique étrangère de l'Union européenne, Josep Borrell, a condamné ce lundi les attentats terroristes perpétrés contre une église et une synagogue dans la république russe du Daghestan, dans le Caucase, qui ont laissé quinze policiers et quatre civils morts, dont un prêtre orthodoxe.

« Je condamne fermement les attaques terroristes perpétrées dimanche contre des sites religieux juifs et chrétiens et contre les forces de sécurité dans la république du Daghestan (Russie). Mes plus sincères condoléances aux familles des victimes. Je souhaite de tout cœur un prompt rétablissement aux blessés, « , a-t-il exprimé sur son compte du réseau social X.

Les assaillants, dont cinq ont été neutralisés, avaient lancé une attaque contre une église et une synagogue à Derbent, une ville proche de la frontière avec l'Azerbaïdjan. Là, ils ont assassiné le prêtre, identifié comme étant le père Nikolai Kotelnikov, dont la gorge a été décapitée. Plus tard, ils ont attaqué un poste de police de la circulation à Makhatchkala (la capitale du Daghestan), attaque précédée d'une fusillade dans la ville de Sergokala.

La synagogue a été pratiquement détruite, selon les médias locaux, tandis que le temple chrétien a également subi un incendie de moindre ampleur. Les autorités ont signalé l'arrestation du maire du district de Sergokalinski, Magomed Omarov, pour l'implication de deux de ses fils et d'un de ses neveux, décédés dans la fusillade avec les forces de sécurité à Makhatchkala.