L’Eurovision envisage de disqualifier Israël car les paroles de sa chanson « sont politiques », selon un média israélien

MADRID, 21 février (EUROPA PRESS) –

L’Union européenne de radiodiffusion (UER) pourrait disqualifier Israël du concours Eurovision 2024 qui se tiendra en mai prochain à Malmö (Suède) considérant que les paroles de sa chanson « sont politiques ».

Comme le rapporte le média israélien Yedioth Ahronoth, Israël n’a pas l’intention de changer les paroles ou la chanson même si cela signifie une disqualification de la compétition européenne.

Plus précisément, l’Union européenne de radiodiffusion pourrait rejeter la chanson « October Rain » d’Aden Golan car elle contient des messages politiques dans les paroles.

Face à cette situation, le conseil de la société israélienne s’est réuni en urgence ce mardi et a décidé de ne pas modifier les paroles ni la chanson, « même au prix de la non-participation d’Israël à l’Eurovision cette année. »

Cependant, il y a une semaine, les organisateurs du Concours Eurovision de la chanson ont annoncé qu’ils ne disqualifieraient pas Israël du concours pour la guerre contre le Hamas, comme ils l’ont fait avec la Russie après son invasion de l’Ukraine en 2022.

« Les comparaisons entre guerre et conflit sont complexes et, en tant qu’organisation médiatique apolitique, ce n’est pas à nous de les faire. Un événement musical apolitique n’est pas une compétition entre gouvernements.« , a déclaré le directeur général de l’UER, Noel Koren, dans une interview.