Les exportations agroalimentaires de l'UE ont atteint un excédent de 6,7 milliards en mars

Les exportations agroalimentaires de l'UE ont atteint un excédent commercial de 6,7 milliards d'euros en mars, soit 8 % de plus que le mois précédent, et 3 % de plus par rapport à mars 2023, selon le dernier rapport mensuel de la Commission européenne publié ce lundi.

Les exportations agroalimentaires totales ont atteint 20,1 milliards d'euros en mars 2024, le Royaume-Uni étant la principale destination, avec 22 % de leur valeur, même si au premier trimestre 2024, les États-Unis ont enregistré la plus forte augmentation des exportations de l'UE. avec une hausse de 6% (372 millions d'euros). En revanche, la Chine, malgré une baisse en valeur de 12 %, reste la troisième destination.

En termes de produits, les exportations de l'UE d'olives et d'huile d'olive ont connu la plus forte augmentation par rapport à 2023, avec une augmentation de 51%, représentant 615 millions d'euros, en raison de la hausse des prix et malgré une légère baisse des volumes.

De leur côté, les importations agroalimentaires de l'UE ont atteint 13,5 milliards d'euros en mars, soit 2 % de plus que le mois précédent mais 10 % de moins qu'en mars 2023, principalement en raison de la réduction des volumes.

Le Brésil, le Royaume-Uni et l’Ukraine ont jusqu’à présent été les principales sources d’importations en 2024, même si les importations en provenance de ces pays ont diminué par rapport à 2023, en raison de la baisse des volumes et des prix des importations de céréales.

Concernant les produits importés, par rapport à 2023, les importations de café, thé, cacao et épices ont augmenté (+849 millions d'euros, +16 %), les fruits et fruits à coque (+421 millions d'euros, +8 %), les olives et l'huile d'olive (+ 324 millions d'euros, +160%).