Le taux de chômage de la zone euro tombe à un plus bas historique de 6,4% malgré les avertissements de récession

Le taux de chômage de la zone euro s’est établi à 6,4 % en novembre dernier, soit un dixième de moins qu’en octobre et le plus bas de toute la série historique, malgré les alertes croissantes sur le risque de récession dans la dernière ligne droite de 2023, alors que dans l’Union européenne dans son ensemble. il a également marqué un nouveau minimum de 5,9%, en baisse d’un dixième par rapport au mois précédent, selon les données publiées par Eurostat.

Ainsi, le taux de chômage de la zone euro en novembre est inférieur d’un point de pourcentage au niveau d’avant la pandémie, puisqu’en février 2020, le chômage dans les pays de la zone euro était de 7,4 % .

L’Office européen des statistiques estime qu’au cours de l’avant-dernier mois de 2023, 12,95 millions de personnes étaient au chômage dans l’UE, dont 10,97 millions dans la zone euro.

Cela représente une diminution mensuelle de 144 000 chômeurs dans l’UE et de 99 000 dans la zone euro. Par rapport à novembre 2022, le chômage a diminué de 283 000 personnes dans l’UE et de 282 000 personnes dans la zone euro.

Parmi les Vingt-Sept, les taux de chômage les plus élevés correspondaient à l’Espagne, avec 11,9% ; la Grèce, avec 9,4% ; et la Suède, avec 7,9 %. Au contraire, les taux de chômage les plus bas ont été observés en Tchéquie (2,4%), à Malte (2,5%) et en Pologne (2,8%).

Dans le cas des moins de 25 ans, le taux de chômage de la zone euro est tombé en octobre à 14,5% contre 14,8% en octobre, comme cela s’est produit dans l’ensemble de l’UE.

En termes absolus, le nombre de jeunes chômeurs dans l’UE a atteint 2,81 millions de personnes au onzième mois de l’année, dont 2,32 millions correspondaient à la zone euro.

Dans le cas de l’Espagne, en novembre 2023, il y avait 2,86 millions de chômeurs, dont 500 000 avaient moins de 25 ans.

Ainsi, le taux de chômage des jeunes en Espagne était de 27,9%, le plus élevé des Vingt-Sept, devant les 27,3% de la Grèce et les 23,5% du Portugal.