Le Parlement européen demande à l’UE un accord bilatéral avec Taiwan pour davantage de coopération et d’investissements

La séance plénière du Parlement européen a plaidé ce mercredi pour que l’Union européenne explore un accord bilatéral avec Taiwan pour promouvoir les liens commerciaux et d’investissement avec ce territoire en tant que partenaire « fiable » dans le contexte géopolitique actuel, bien qu’il n’entretienne pas de relations diplomatiques avec ce territoire. l’île pour sa politique « Une seule Chine ».

Lors d’un vote à main levée lors de la session tenue à Strasbourg (France), les députés identifient des « opportunités de coopération dans des domaines clés » pour la protection des infrastructures critiques, contre la coercition économique et pour la sécurité économique.

Le texte vise donc à évoluer vers une meilleure coopération en matière de commerce numérique, de douane et de « cyber-résilience » avec un partenaire commercial « crucial » pour l’Union européenne et pour les chaînes d’approvisionnement mondiales.

En ce sens, les députés considèrent Taiwan comme un « partenaire fiable partageant les mêmes idées dans le contexte géopolitique actuel » et encouragent la Commission européenne à explorer les moyens d' »approfondir » les liens entre les deux parties « contre les chocs géopolitiques et de » renforcer l’autonomie stratégique européenne ouverte. « .

Malgré le caractère unique des relations de l’Union européenne avec Taïwan, l’île se classait au douzième partenaire commercial en 2022 pour les Européens, qui représentent à leur tour le premier investisseur étranger.

Taïwan est l’un des principaux producteurs de biens de haute technologie, en particulier de semi-conducteurs et de produits électroniques essentiels aux transitions verte et numérique de l’UE, et une destination importante pour les machines de haute technologie de l’UE, rappellent les députés.