La ministre du Climat Kirsten Michal choisie comme candidate pour succéder à Kallas au poste de Premier ministre d'Estonie

MADRID, le 29 juin. (EUROPA PRESS) –

La ministre estonienne du Climat, Kirsten Michal, a réalisé tous les pronostics en étant choisie ce samedi par son parti réformateur comme candidate pour succéder à Kaja Kallas à la tête du gouvernement de son pays, qui occupera dans les prochaines dates le poste de plus haut fonctionnaire diplomatique de l'Union européenne.

Michal a été élu candidat à ce poste à l'unanimité par le comité exécutif du parti conservateur estonien, auquel il a remercié la confiance placée avant de souligner son intention de donner la priorité à la défense de la sécurité du pays balte contre la menace russe.

La candidature de Michal doit être soutenue par le président du pays, Alar Karis, et par le Parlement, où la coalition dirigée par Reforma bénéficie d'une confortable majorité.

« Le peuple estonien doit avoir l'assurance que nos maisons et nos terres sont protégées et que le pays est bien géré », a déclaré Michal, 48 ans, dans son discours après son entrée en fonction et rapporté par le réseau ERR.

Le gouvernement Kallas soutient fermement l’Ukraine dans sa lutte contre l’invasion russe et soutient une politique ferme à l’égard de Moscou. Plus tôt cette année, son nom a été ajouté à la liste des personnes recherchées pour des accusations criminelles par le ministère russe de l'Intérieur.

Kallas a été élue jeudi prochaine haute représentante de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité lors d'un sommet à Bruxelles et sa confirmation dépend d'un vote au nouveau Parlement européen.

Entrée dans l'histoire comme la première femme à occuper le poste de Premier ministre en Estonie, Kallas représentera son pays au sommet de l'Otan qui se tiendra à Washington entre le 9 et le 11 juillet avant de démissionner.