La CJUE considère le veto de l’UEFA et de la FIFA sur la Super League comme illégal et considère leur position comme un abus de pouvoir.


Le président de l’UEFA, Aleksander Ceferin, et celui du Real Madrid, Florentino Pérez. – DPA / CONTACTOPHOTO

La Grande Chambre de la Cour de Justice de l’Union européenne (CJUE) a jugé illégal ce jeudi le veto de l’UEFA et de la FIFA à l’organisation de la Super League par un groupe d’équipes, dont le Real Madrid et le FC Barcelone, concluant que les règles appliquées par ces deux associations internationales ne sont soumises à aucun critère garantissant leur transparence, leur proportionnalité et leur objectivité.

La Haute Cour européenne, répondant ainsi à une question préjudicielle renvoyée par le tribunal de commerce numéro 17 de Madrid, avertit également que la FIFA et l’UEFA « abusent de leur position dominante » avec leur contrôle exclusif sur l’exploitation commerciale des droits dérivés des compétitions qu’elles organiser.

La Cour de justice ne résout pas le litige national et c’est le tribunal national qui doit résoudre le litige conformément à la décision de la Cour de justice.