La Chine annonce un accord de coopération avec l'UE pour éviter les droits de douane sur les véhicules électriques

MADRID, le 22 juin (EUROPA PRESS) –

Le ministère chinois du Commerce a annoncé ce samedi un accord de coopération avec l'Union européenne pour éviter les tarifs douaniers annoncés par Bruxelles sur les véhicules électriques chinois.

Le ministre chinois du Commerce, Wang Wentao, et le commissaire européen au Commerce, Valdis Dombrovskis, ont tenu une réunion télématique à l'issue de laquelle il a été annoncé que les subventions chinoises qui justifieraient des droits de douane allant jusqu'à 38,1 pour cent seraient examinées.

« Les deux parties ont convenu d'ouvrir des consultations sur l'enquête antisubventions de l'UE sur les véhicules électriques originaires de Chine », a souligné le ministère chinois du Commerce dans un message publié sur son compte du réseau social X.

Ces taux commenceraient à s'appliquer en juillet si les parties ne parviennent pas à un accord. Il y a même eu des spéculations sur son annulation rétroactive si l’accord arrivait après sa mise en œuvre.

Ce même samedi, le ministre allemand de l'Economie, Robert Habeck, a souligné depuis la Chine que ces tarifs ne devaient pas être perçus comme une mesure punitive.

« Il est important de comprendre qu'il ne s'agit pas de tarifs punitifs (…). L'objectif est de parvenir à des critères communs d'accès au marché », a-t-il soutenu.

La Chine a annoncé des droits de douane supplémentaires sur la viande de porc importée de l'UE, affectant particulièrement les exportations espagnoles.