EAPN Espagne demande à l'UE une directive européenne établissant la mise en œuvre de revenus minimum garantis

MADRID, le 26 mai. (EUROPA PRESSE) –

Le Réseau européen de lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale dans l'État espagnol (EAPN-ES) a demandé à l'Union européenne (UE) une directive européenne qui établit la mise en œuvre de revenus minimaux garantis, à l'occasion des élections européennes en cours. . Ils fêtent le 9 juin prochain.

Ainsi, dans le document « Douze mesures pour une Europe de droits sans pauvreté. Elections européennes 2024', EAPN inclut des propositions qu'il considère comme « essentielles » pour la prochaine législature, parmi lesquelles l'approbation d'une directive européenne qui met en œuvre des systèmes de garantie de revenu minimum dans les pays membres.

En matière de logement, il propose un ensemble de mesures pour promouvoir l'habitat public, coopératif, social ou communautaire « qui transforme les systèmes de logement des pays membres afin de garantir le droit subjectif au logement ». Ces mesures comprennent la fourniture de logements sociaux à louer et de logements abordables, grâce à de nouveaux développements, à la récupération de logements et à la réhabilitation de ceux existants, « en les rendant plus économes en énergie et en donnant la priorité aux personnes en situation de vulnérabilité ».

Dans le domaine de la fiscalité, EAPN inclut l'adoption de l'initiative citoyenne européenne visant à taxer les grandes richesses pour financer la transition écologique et sociale.

Il comprend également des propositions sur l'emploi « qui garantissent le respect de la directive européenne sur un salaire minimum adéquat dans l'UE, ainsi qu'une meilleure protection contre le licenciement ».

En revanche, le Réseau considère la situation des jeunes comme une « priorité », « étant donné les difficultés actuelles d'accès à un logement ou à un emploi de qualité ». En ce sens, il s’agit notamment d’augmenter le financement et d’élargir les opportunités de formation, d’emploi et d’entrepreneuriat pour les jeunes par le biais du Fonds de garantie pour la jeunesse.

DÉCISION-CADRE POUR LUTTER CONTRE LES FORMES D' »APOROPHOBIE »

De même, il appelle à la promotion d'une décision-cadre pour lutter contre toutes les formes d' »aporophobie », qui inclut ce type de discrimination au sein des instances européennes luttant pour l'égalité, en raison de « l'augmentation des discours et des crimes de haine », un problème qui touche personnes et groupes en situation de vulnérabilité.

Les propositions présentées par EAPN-ES visent à atteindre les objectifs de réduction des taux de pauvreté indiqués par l'Agenda 20230, les objectifs de développement durable et le socle européen des droits sociaux.

Selon les dernières données publiées par Eurostat, la pauvreté et l'exclusion sociale touchent 21,6% de la population européenne, soit 95,3 millions de personnes. En España, según el Avance de Resultados del XIV Informe 'El Estado de la Pobreza' de EAPN-ES, las cifras de pobreza y exclusión social empeoraron en 2023 y alcanzan ya a 12,7 millones de personas, debido sobre todo al encarecimiento de la vie.

« Le futur Parlement européen doit avoir comme priorité immédiate les besoins urgents et émergents, en adoptant des mesures de redistribution et de justice sociale d'une plus grande portée, pour empêcher que les inégalités, la pauvreté et la discrimination ne continuent de croître jusqu'à des niveaux intolérables », souligne EAPN-ES.